Au commencement…

26 juin 2015

En 2000, au cours d’un voyage au Sénégal, découverte de la région de Palmarin où nous logions dans un campement sénégalais. Nous avons vu beaucoup de pauvreté, de misère, d’insalubrité et de pollution (surtout à Dakar).

Quel courage et quelle dignité de tous ces sénégalais qui ont malgré tout, toujours le sourire et qui vivent au jour le jour de petits boulots. Tout de suite nous avons aimé ce pays, ces gens d’une grande hospitalité et quelque chose nous disait que nous allions y revenir un jour.

Six années se sont écoulées et en 2006 nous voilà repartis dans la même région à Samba-Dia. Et là nous avons fait la connaissance d’un jardinier qui avait beaucoup de mal à subvenir aux besoins des siens avec ses puits qui s’éboulaient à chaque instant. Là, ce fut le déclic, nous décidons personnellement de financer la réparation de son puits.

Senegal-2007-086
L’année suivante en 2007, ce jardinier fut fier de nous montrer son nouveau puits. Et cette année là, nous avons séjourné dans un campement sénégalais très simple et convivial: « le Gnilman », tout proche de la mer et du village de Diakhanor.

Senegal-2007-044SENEGAL-153

le Gnilman

Ce qui nous a permis de prendre en compte les besoins de l’école et du jardin d’enfants du village.
Avec la caisse d’entraide des ouvriers d’une entreprise française, nous avons financé livres, cahiers, dictionnaires, cartes, fournitures etc. pour l’école primaire et des tables pour le jardin d’enfants fabriquées par un artisan local et peintes par nos soins. Ce fut Noël avant l’heure.


Fatou et Pascal s’adonnent à la peinture

Dédut 2009, avec le reste de l’argent, nous avons continué à fournir beaucoup d’aides au jardin d’enfants de 2 villages.

 

Début 2010, ayant épuisé nos ressources, nous décidons de créer notre association, afin de récolter des dons pour nous permettre de continuer notre action.
C’est ainsi qu’est née, l’association « les enfants du delta » (car nous sommes dans la région du delta du Sine Saloum).
Désormais, nous avons beaucoup d’amis au village et particulièrement Fatou et Sagar du campement « le Gnilman » (où nous séjournons) qui nous aident beaucoup dans nos démarches auprès de la population.


 Fatou et Sagar

Cette année 2011, nous sommes partis avec 3 membres de l’association. Et nous avons encore beaucoup de projets pour les années à venir.

3 réflexions au sujet de « Au commencement… »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *